SMER 0803 1/48 Fokker D.VII « Hermann Goering »

SMER 0803 1/48 Fokker D.VII [197x]

 

Documentation

·  AVIONS N°144

·  In Action N°166 (squadron signal)

·  Profile N°25

Ce kit distribué régulièrement par SMER depuis quelques années est en fait issu du moule AURORA qui date d'un bon demi siècle et que l'on a vu dans les boutique sous une multitude de logos, MONOGRAM, REVELL, ARTIPLAST...Foncièrement ce kit n'est pas vraiment mauvais mais il manque de détails et dans l'édition SMER nous avons droit aux croix gravées dans le plastique comme au bon vieux temps! La boite est joliment décorée, c'est l'avion de Rudolph Berthold qui a été choisi, comme pour la couverture du vénérable PROFILE. La planche de décalques est honnête sans plus car elle ne nous propose pas les fameux « losanges » indispensables, ou presque, pour décorer un D.VII. Pour la version choisie, l'avion de Göring ce n'est pas gênant car son Fokker était tout blanc, cette décoration sobre était celle proposée au 72eme dans la première édition du kit REVELL au début des années soixante. C'est en feuilletant la revue AVIONS N°144 que j'ai eu à nouveau l'envie de reproduire encore une  fois l'avion du gros Hermann, l'article est bien complet avec deux photos du D.VIIF 5125/18 et un beau profil en couleur.

 

Montage

 Le montage est d'une grande simplicité pour un biplan et nous avons même droit à un bloc moteur assez crédible, par contre l'habitacle est plutôt rudimentaire et demande un peu de soin et d'affinage, les détails étant absent. Le siège est utilisable mais pas le pilote qui est vraiment trop mal sculpté. Les mitrailleuses son maigrelettes et doivent être remplacées ou munies d'un manchon. Bien entendu il faut poncer vigoureusement plans et fuselage pour faire disparaître toutes les traces des gravures, croix et inscriptions de service. Le capot moteur est lui assez correctement  reproduit même si le relief paraît un tantinet exagéré, les mats sont à la bonne dimension quoiqu'un peu trop épais. L'assemblage ne pose aucun problème, il y a de la matière et le plastique se colle bien. Voyons plutôt les particularités propre à l'avion du futur patron de la LUFTWAFFE, la partie gauche de l’habitacle est découpée et il y a une poignée visible au dessus des marquages techniques des caractéristiques, ceci étant aménagé pour faciliter l'embarquement du pilote. Le côté droit du cockpit est muni d'un râtelier pour fusées de signalisation et de ce qui semble être le canon du pistolet, l’hélice est munie d'un cône pointu et le radiateur semble être partagé en deux par une plaque centrale, le trou des valves de gonflage des pneumatiques est obstrué par un demi cercle de toile. Sur les saumons des plans il y a des marques foncées, peut être des endroits dédiés aux manipulations au sol.

 

Décoration

Bien sûr l'avion est tout blanc et il n'est pas toujours facile de rendre vivant et patiner un ton monochrome, j'ai passé sur les plans une couche de blanc cassé (off white de GUNZE) puis j'ai collé de fines bandes d’adhésif sur les arrêtes, j'ai ensuite vaporisé du blanc pur, que j'ai verni en semi-mat après avoir décollé les bandes, cela donne un peu de relief sans exagération. J'ai aussi légèrement sali la toile par endroit mais très peu car sur les photos le D.VII est bien propre on a même l'impression qu'il brille...La décoration est simple, les croix sont peintes au pochoir et le décalque du numéro de série est présent sur la planche de décalques, hélas il est en partie faux car il nous donne l'année 19 au lieu de 18 ! Quelle drôle d'erreur, mais c'est facile à corriger il suffit de prélever le 18 sur le décalque de l'avion de Berthold. L’hélice est semble-t-il assez striée, malheureusement sur un cliché elle tourne et sur l'autre elle n'est pas vue de face et pas suffisamment éclairée. Le Fokker D.VII F 5125/18 est donc celui  de l'Oblt Hermann Göring qui était commandant de la JG I à Marville en octobre 1918. C'est une maquette facile à monter et à peindre bien sûr elle est archiconnue mais elle a sa place dans une collection même si son pilote n’était pas un personnage des plus recommandable...

 

© André Galliat / Modelstories 2018

[accueil] [histoire de la maquette] [documentation] [analyses] [forum] [news & expos] [ webmestre ] [aerostories ] [liens]

>sommaire précédent<