Mikro-Mir 350-030 1/350 Projet 628

Mikro-Mir 350-030 1/350 Soviet Submarine Project 628 [2016]

 

Selon la notice de Mikro-Mir il s’agit d’un sous-marin dérivé de la série K de l’époque de guerre, adapté en 1952-53 pour lancer un missile Kh-10 Volna, lui-même extrapolation par l’Ingénieur Russe Chelomei du Fi-103 Allemand.

La seule référence que j’ai trouvé à ce projet (qui ne dépassa pas la planche à dessin) provient de Cold War submarines de Norman Polmar et K.J Moore chez Potomac Books paru en 2003.  La notice Mikro-Mir reprend, pour sa partie en anglais, le texte même du livre de Polmar et Moore mais on  peut espérer qu’il y a d’autres sources en russe.

 

Le kit se compose de pièces en injecté bien moulées en plastique gris et d’une fine planche de photodécoupe dont je n’ai gardé que les hélices et l’ancre, préférant remplacer certaines autres pièces (portes du kiosque…) par de la carte plastique fine.

 

L’ensemble se monte relativement facilement et représente un sujet rare en maquette : un sous-marin lanceur de missile de croisière soviétique des années 50. A noter que le livre de Polmar et Moore indique que le missile Kh-10 est bi-pulsoréacteur mais que Mikro-Mir fournit un seul pulsoréacteur.

 

Conclusion : sujet très original, compagnon idéal des sous-marins américains lanceurs de « loon ».

 

With all best thanks to Mikro-Mir for the review kit.

 

© JC Carbonel / Modelstories 2017

[accueil] [histoire de la maquette] [documentation] [analyses] [forum] [news & expos] [ webmestre ] [aerostories ] [liens]

>sommaire précédent<

Petite originalité : le montage commence par le pont, le kiosque et le gros container pressurisé pour le missile.

Puis assemblage de la coque. L’utilisation de bande autocollante facilite le maintient en position des deux demi-coques qui, sinon, ont tendance à s’écarter.

Pendant que çà sèche on peut assembler le socle.

...ainsi que la rampe de lancement.

La mise en place du pont dans la coque est assez délicate. Déjà l’encoche latérale de la coque doit être allongée. Ensuite, il faut biseauter les bords de la coque pour faciliter la mise en position du pont. 

Je conseille de coller d’abord la partie avant (qui s’assemble parfaitement) à la colle « verte » Tamiya. Puis une fois la partie avant collée, on finalise la mise en place de la partie centrale et arrière en s’aidant de brucelles enfilées sous le pont arrière.

Le raccord entre le pont et la coque est amélioré en utilisant du mastic lissé à la colle « verte ».

Les supports joignant la coque aux arbres d’hélice sont collés sur grappe.

Le mini Kh-10 fournit dans la boite avec la suggestion de décoration proposée pour le missile. Une gageure à cette échelle!

Ancre et hélices sont les seules pièces gardées de la grappe en photodécoupe un peu molle fournie.