REVELL 03984 1/72 Republic P-47M

Revell 03984 1/72 Republic P-47M [2013]

 

Impression générales .


Le kit proposé par Revell est une réédition de leur modèle sorti il y a une quinzaine d’années.


A première vue, on peu s'attendre à un montage facile et à un beau résultat rapidement. Gravure en creux très fine et pièces bien moulées en général. Certains détails nécessiteront cependant une intervention musclée et pourront faire achopper le débutant.

 

Fuselage.

 

Le montage du fuselage commence par le poste de pilotage. Celui-ci se monte très facilement et son emprisonnement dans les 2 demi coquilles en est des plus aisés, à tel point que, emporté par mon enthousiasme, j'en ai oublié de prendre les premières photos. On avance rapidement. Un souci se pose toutefois lors du collage des volets d'écopes latérales. Ceux ci sont moulés à part et la notice n'est pas très claire à ce niveau. Leur forme, elle même, ne permet pas de trouver facilement la solution. Il faut un peu se creuser la tête.

Le capot pose un gros souci. Sa section est nettement trop faible si on le compare aux photos de l'appareil réel. Ceci est confirmé par le fait qu'il faut rogner la tête des cylindres du moteur ou affiner le capot par l'intérieur  (avec le risque de passer à travers). La première solution est la moins risquée d'autant plus qu'on ne voit pas les têtes de cylindres une fois le tout fermé.
Il faut aussi retailler la pièce 14 A pour la repositionner plus en avant dans le capot sinon l'ensemble vient buter sur le
moteur.

La ligne générale du profil est altérée par un positionnement trop bas du capot par rapport à la ligne de vol. Je m'en suis aperçu trop tard. Cependant si l'on rogne le bas du support de capot sur le fuselage, on pourra certainement le relever et redonner à l'avion un profil conforme à la réalité. Ceci ne résoudra pas pour autant le problème de la section trop faible.

 

Ailes

 

L'assemblage des ailes est du type dessus/dessous. La première difficulté intervient lors de leur assemblage. L’intrados de l'aile gauche présente un défaut de moulage (une déformation peut être due au démoulage, sur mon exemplaire.) sur la  partie située devant, entre le puits de train et le fuselage. Il en résulte la nécessité de poncer cette excroissance afin de retrouver la planéité de l'aile. Côté droit, heureusement, tout va bien.
 

 Assemblages Ailes/ fuselage


La jonction ailes fuselages se fait sans problème. De même que l'implantation des plans arrières horizontaux.

 

Finitions 

Je me suis posé la question de savoir si la forme des bidons d'ailes était correcte. J'ai trouvé au moins une photo qui les représente. Les roquettes sont positionnées de part et d'autre de ces bidons. Il ne faudra pas oublier d'en percer les emplacements avant assemblage des ailes.

Les trappes de train sont fournies d'un seul tenant pour utilisation en position fermée et il faudra les découper pour une représentation au sol. Revell propose une pièce pour faire coulisser la verrière. Impossible à utiliser telle quelle. La pièce sera donc coupée en partie basse et la verrière collée en position ouverte.

 

Peinture et décoration.

 

J'ai choisi de représenter une des décorations proposées par Revell, à savoir le UN-F du 63eme Fighter Squadron basé à Boxted en Angleterre en mai 1945.
Ce camouflage en 2 tons de bleus fait beaucoup parler. Il n'a été appliqué que pendant une courte période et seulement dans ce Squadron

La encore, Revell, compte tenu de sa gamme limitée propose des couleurs obtenues par mélange : un travail de recherche s'impose. En parcourant différents sites internet, j’en suis arrivé à la conclusion que le bleu clair était similaire au Humbrol 157, alors le bleu foncé était un H25.

 La dérive est un bleu se situant entre les 2 et obtenu par mélange des 2 couleurs précédemment  citées . Les décalques sont bien imprimées mais manquent un peu d'adhérence. Certains petits stencils et parties des cocardes de fuselage ont disparu pendant le séchage.

 

Conclusion

 

Une réédition intéressante de la part de Revell, ne serait-ce que pour les décorations.

 Malheureusement, un débutant  butera sur le problème du capot, impossible à  ajuster sorti de boite.

L'aide d'un monteur averti est nécessaire sur ce point précis .
Il n'en reste pas moins que cette réédition est la bienvenue.

Merci à Revell pour la fourniture de la maquette.

© Benoit NEDELEC / Modelstories 2014

[accueil] [histoire de la maquette] [documentation] [analyses] [forum] [news & expos] [ webmestre ] [aerostories ] [liens]

>sommaire précédent<