Yéti 1/13 conversion Moebius Model N°659

Yéti 1/13 conversion Moebius Model n°659 [2013]

 

« The Mighty Kogar » personnage incarné par le fameux collectionneur Bob Burns dans quelques navets à usage exclusivement américain n’avait aucune signification pour moi mais je manquais toujours d’une bonne figurine de yéti. J’ai donc décidé de transformer Kogar en un yéti sous des influences diverses allant de Hergé à la publicité d’un fabricant de vêtements en passant par B. Heuvelmans.

 

La conversion n’a guère affecté que la poitrine (seins recouverts de fourrure) et la tête (cou à poil long et « crête »). Par contre les joints ont systématiquement été repris au Milliput pour donner plus de profondeur à la fourrure.

 

Le socle a également été repris pour faire disparaître la « jungle » au profit des glaciers himalayens. Peinture texturée Tamiya et sel fin ont arrangé le coup !

 

En conclusion : pour faire un yéti j’ai préféré partir d’une figurine d’homme déguisé en singe plutôt que d’une figurine de singe mais le résultat parait assez convainquant ...si vous croyez au yéti !

 

© JC Carbonel / Modelstories 2013

[accueil] [histoire de la maquette] [documentation] [analyses] [forum] [news & expos] [ webmestre ] [aerostories ] [liens]

>sommaire précédent<

Le kit inclut 3 têtes (2 têtes de gorille différentes plus la tête de B. Burns) et deux bras gauches différents (un pour porter le masque de gorille si vous utilisez la tête de Mr Burns).

Assemblage de la fgurine direct de la boite. J’ai utilisé le bras allongé (et non replié).

Les modifications au Milliput n’ont réellement concerné que la tête et la poitrine. Par contre j’ai aussi repris les joints car la gravure manquait de profondeur à ces endroits. Ensuite la longue fourrure a été gravée au cure-dent humidifié et avec une petite spatule pour écarter des « touffes de poils»

Le socle a été recouvert de neige Tamiya saupoudrée de sel fin. La fente pour fixer le clap cinématographique a été obturée.

La fourrure a été peinte en blanc par brossage à sec sur une base gris moyen. Ensuite certains poils de dessous ont été repris en gris tandis que certains poils de dessus étaient repris en blanc. Il n’y a pas de référence authentique pour le poil de yéti, donné comme blanc ou brun suivant les observations...certains ont même pensé que le yéti pouvait muer avec un poil blanc l’hiver et brun l’été.