Airfix 1/72 Albatros D.V

Airfix 1/72 Albatros D.V [19..]

 

Le kit

C’est une maquette très simple constituée de 23 pièces moulées le plus souvent dans un plastique gris clair, ce kit a été présenté au fil des années dans un sachet, puis sous un blister rigide et pour finir dans une boite  joliment décorée avec un portrait du baron rouge dans la série « vintage aircraft »…

Pour du vintage c’est du vintage…Je me souviens d’avoir monté ce kit dans les années soixante ou soixante et un, c’était mon premier biplan et c’est avec ce kit que j’ai fait mon approche vers la peinture des maquettes ! Quel plaisir, du jaune, du vert, du bleu ciel et du violet…Cela changeait un peu du gris polystyrène…

 

Le montage

Aujourd’hui je retrouve avec plaisir ce kit, j’ai du en monter une dizaine depuis, avec un œil un peu plus critique. Du kit d’origine il faut dès le départ se séparer ,du pilote, de l’hélice, des mitrailleuses ,du moteur et de l’échappement .Heureusement toutes ces pièces sont disponibles grâce au kit REVELL du DIII et son gros potentiel de cannibalisation .L’aménagement intérieur est à créer de toute pièce et je me suis inspiré pour ce faire du beau produit EDUARD .Il faut impérativement rectifier un détail mal représenté par AIRFIX, la partie mobile de l’empennage horizontal doit être d’une seule pièce il faut donc rendre solidaire les pièces 6 & 7 en le collant sur le champ et il faut araser les plots de fixation pour pouvoir glisser ce nouvel ensemble dans la queue de l’appareil .Le reste de l’assemblage est plutôt simple et même le montage du plan supérieur est facilité par le nombre limité des divers mats. L’angle de 8° à respecter est indiqué sur la notice.

 

La décoration

Bien sûr toute la décoration est à terminer avant montage final de l’aile pour plus de facilité. Pour ce montage j’ai choisi une décoration particulièrement réussie, celle du Lt KURT MONNINGTON vue dans le WING MASTERS N°52, bien qu’il y ai une controverse concernant la couleur du fuselage (brun ou vert ?) j’ai opté comme l’auteur du profil pour du brun rouge du plus bel effet. L’insigne macabre est peint à la main sur du décalque vierge, généralement j’en fais quatre ou cinq puis je choisi les plus réussis. Quelques couches de KLIR pour bien uniformiser les diverses couches de peinture et cet albatros ressemble un peu à l’original. J’espère que ce kit va faire l’objet d’une nouvelle édition aux standards actuels comme le 109 ou le Gladiator proposé par AIRFIX récemment.

 

(c) A. Galliat  / Modelstories 2013

[accueil] [histoire de la maquette] [documentation] [analyses] [forum] [news & expos] [ webmestre ] [aerostories ] [liens]

>sommaire précédent<