REVELL 04865 1/48 MQ-9 “Reaper”

REVELL 04865 1/48 MQ-9 “Reaper” [2012]

 

Les kits de drones sont encore rares et c’est donc courageux de la part de Revell de s’engager dans cette voie bien moins “glamour” que les Spitfire ou les Fokkers.

Ce premier kit semble d’aileurs montrer cette côté experimental avec une belle gravure certes, un armament détaillé certes, mais quelques simplifications au niveau du bloc moteur et du train d’atterrissage et juste une unique decoration militaire.

De plus on aurait aimé disposer d’options pour les versions civiles (NASA, Eaux et Fôrets) en plus de la version militaire.

 

En conclusion : nous avons là un kit original mais qui n’est certes pas à la hauteur des récents modèles d’avions militaires de Revell (B-17, He 177, Lancaster, Halifax etc..)

 

Remerciements à Revell pour la fourniture du kit présenté ici.

 

© JC Carbonel / Modelstories 2013

[accueil] [histoire de la maquette] [documentation] [analyses] [forum] [news & expos] [ webmestre ] [aerostories ] [liens]

>sommaire précédent<

Mise en place des logements de train principaux.

Dans la nacelle moteur, aucune des prises d’air n’est obturée. Ce qui est réalisé ici en carte plastique.

Assemblage des ailes...en fait les deux longues ailes n’en font qu’une. Vu la taille des « plumes » il eut été bien vu de prévoir un  système pour les rendre démontables pour le transport en exposition. Monogram autrefois l’avait prévu sur ses gros 1/48, pourquoi pas Revell?

L’arrière du logement de train principale laisse voir les entrailles vides de la maquette. J’ai installé une cloison en carte plastique afin d’éviter cela.

Un lestage massif s’impose. Pour éviter des risques de contagion entre la pâte à modeler et le styrène de la maquette j’ai d’abord apposé une feuille d’aluminium ménager au fond du fuselage.

Comme on dit chez un confrère « mise en croix » de l’appareil. Aucune difficulté ici !

La nacelle moteur nécessite par contre d’être maintenue pendant le collage mais rien de grave!

Mise en place du train principal. Aucune difficulté là non plus… par contre après séchage j’ai constaté que mon RQ-9 était incliné de côté! Et avec  les longues ailes çà ne pardonnait pas. J’ai donc repositionné « à force » le train fautif et une fois le modèle équilibré j’ai verrouillé la position du train avec une goutte de colle cyanoacrylate entre la jambe et la cloison du logement de train

Les diverses antennes en position.

Je n’ai monté qu’un jeu de bombes. L’autre jeu paraissait plus « rustique » dans son interprétation.