REVELL 04694-0389 1/48 Northrop F-5F

REVELL 04694-0389    1/48 Northrop F-5F [2010]

 

Documentation

· Military Aircraft Monthly International july 2010

· Modern Combat Aircraft 25 – F-5/F-20

 

Le kit

C’est un produit d’origine MONOGRAM que l’on trouve ici sous le logo REVELL dans cette jolie boite superbement décorée. Ce kit trahi son âge par sa gravure en relief et le nombre limité de ses pièces. Mais c’est un produit honnête qui donne une réplique fidèle du TIGER II biplace.

On aurait pu souhaiter une remise à niveau dans cette boite mais seule la magnifique planche de décalques est de 2010.La décoration d’un « sundowner » de l’U.S. NAVY est très belle, par contre celle du F5 de la royal Thaï Air Force est banale.

Le moule n’a apparemment pas trop vieilli et la découpe  dessous/dessus du fuselage est une excellente idée (pas de problème de dièdre et de joint mal placé).Les pièces ne sont pas trop empattées par rapport à la première édition, seul quelques traces d’éjecteurs sont un peu plus visibles.

Avec les seules pièces fournies par REVELL dans cette boite nous avons de quoi fabriquer un beau cockpit, mais rien ne vous empêche de le compléter avec divers câbles et tuyaux (corde de guitare), et d’y placer un harnais découpé dans une feuille d’étain. Plus il y a de fouillis plus le résultat est convaincant.

N’hésitez pas à patiner le tout car ces machines ont une longue carrière et quelques heures de vol ! L’habitacle est peint en gris moyen le pot de GUNZE 337 fera parfaitement l’affaire. Après une bonne couche passée a l’aérographe les détails sont à reprendre au pinceau avec une peinture ENAMEL pour plus de précision. Un seul canon est à percer (le plus long) l’autre étant factice. A tout hasard j’ai glissé une olive de plomb dans le museau de la bête mais je ne pense pas que cela soit impératif (vu son assise).La gravure en relief ne résistant pas longtemps aux divers travaux de ponçage il est souhaitable de refaire pour les lignes les plus évidentes une gravure en creux discrète. Pour ce genre d’opération il faut avoir la main légère car cette machine a un aspect très lisse sur les diverses photos.

L’assemblage du fuselage nécessite un bon dispositif de serrage car il y a une grande longueur. Il est conseillé de glisser une petite plaque de plastique fin de 3mm X 60mm afin de dissimuler le joint de collage visible à l’intérieur de l’habitacle car il y a toujours un risque d’infiltration de colle.

A moins de faire l’acquisition de réacteur en résine ou photo découpe le croupion de la bête reste un peu vide, j’ai un petit truc pour y remédier : je colle à l’intérieur de la pièce (6) deux extrémités de porte mines jetables préalablement peints en noir et l’effet est assez réaliste. Souvent l’intérieur de ces crayons est striés longitudinalement c’est convaincant et peu onéreux.

Les entrées d’air des réacteurs ont besoin d’une cure d’amaigrissement et d’un bon nettoyage. Le cône du nez (26) doit être modifié pour certain F5F, car sur quelques modèles « exports » on trouve le nez en bec de canard issu du type F5G/F20 Tigershark. Pour ce faire il faut coller de chaque coté de cette partie une bande de plastique de 1mm X 13mm et de mastiquer le tout pour obtenir cette apparence légèrement aplatie. Les aérofreins sont présentables en position ouverte mais comme toujours je préfère les coller tout rentrés car ils sont rarement (jamais ?) ouverts au sol (sauf maintenance). Les trappes du train d’atterrissage sont affublées de traces d’éjecteurs et il faut bien les nettoyer et boucher au mastic. Le train est bien moulé en dépit de sa complication et les roues sont honnêtes. Bidons et « pods » canons composent avec les deux missiles les charges guerrières de ce petit TIGER II, ainsi armé l’avion a l’air très agressif. Sur mon modèle je n’ai monté qu’un seul AIM-9P

conformément aux documents photos analysés. Le missile dans cette version récente voit son empennage avant redessiné en flèche et il faut donc modifier celui fourni dans la boite.

MONOGRAM/REVELL nous propose 4 pièces pour représenter les deux canopées ouvertes mais malheureusement nous ne trouvons pas ces parties en position repliée. Étrangement  il n’y a qu’une seule échelle et une seule figurine, pour un biplace c’est un peu juste. Le petit pilote est bien moulé dans une attitude naturelle.

 

Décoration

REVELL nous donne la plus belle décoration vue sur un F5F avec gueule de requin sur le nez et soleil couchant sur la dérive…un vrai chef d’œuvre volant !

Mais dans mon éternelle recherche d’originalité je suis tombé en arrêt sur des photos (dans M.A.M.I.) de l’un des deux F5F utilisé par la R.B.A.F. encore de nos jours. La ROYAL BAHARAINI AIR FORCE (ex BAHRIN AMIRI AIR FORCE) met en ligne une poignée de TIGER II dans un camouflage gris uni FS 36375 (Gunze 308 ou Humbrol 127) le nez étant en gris FS36270 (Gunze 306 ou Humbrol 126).Suite aux évènements actuels dans ces régions il n’est pas impossible que les sigles B.A.A.F ou R.B.A.F. soient modifiés.

Il y a déjà quelques années CARPENA avait édité une planche (ref 48.25) dédiée aux avions de guerre du golfe (1ere) et nous trouvions dans cette pochette de quoi décorer un TIGER II monoplace F-5 E  c’est une base de départ suffisante.

Une petite particularité du n°644 se situe sur l’extrados droit avec cette portion de l’aile (correspondante au fond du logement du train) peinte en jaune (zinc-chromate).Le n°643 portait à une époque (mi 90’) l’inscription B.A.A.F sur l’extrados droit et des missiles « bons de guerre » aux extrémités.

Au quarante huitième ce TIGER est assez encombrant de part sa grande longueur mais il a une belle gueule et vu le nombre important de ses utilisateurs il y a de quoi faire dans l’exotisme…Quelques exemples avec un F5F coréen, un iranien, et le 643 de la B.A.A.F

 

Remerciement à Revell pour la fourniture du kit présenté ici

 

 

© A. Galliat / Modelstories 2011

[accueil] [histoire de la maquette] [documentation] [analyses] [forum] [news & expos] [ webmestre ] [aerostories ] [liens]

>sommaire précédent<