[accueil] [histoire de la maquette] [documentation] [analyses] [forum] [news & expos] [ webmestre ] [aerostories ] [liens]

>sommaire précédent<

Pour agrandir les images, cliquez dessus !

1/72 Bf 109 V55 scratch sur base Revell (et autres)

1/72 Bf109 V55 scratch sur base Revell et autres [2010]

Recherchant un sujet pour ce « spécial 109 » j'ai opté sur le V55, prototype participant au programme de chasseurs à haute altitude (Bf109 H , Me 209 H). Je suis donc parti d'un Bf 109 G-10 Revell 04160 et d'une épave de Bf109F qui a fourni les extensions. Il serait nettement plus judicieux d'utiliser pour les extensions un Bf109 G-5/ G-6 car vous n'auriez pas à scratcher les bossages d'ailes et à modifier la verrière.
Le seul autre élément pris ailleurs est la casserole d'hélice pointue, si peu « 109 » qu'elle vient d'un Spitfire à hélice à cinq pales (Frog ?)

Documentation consultée
La reconstitution du V55, faute de photo a été assez « déductive ». La base provenant

  • Messerchmitt « O-Nine » Gallery de T. Hitchcock chez Monogram avec un profil du V55 et un plan 3 vues du Bf109 H
  • Willy Messerchmitt pioneer of aviation design par H. Ebert , J. Kaiser et K . Peters chez Schiffer fournit des éléments sur la structure de l'aile du H et en particulier qu'est ce qui pouvait être pris sur un « G », qu'est ce qui pouvait être bidouillé et qu'est-ce qui devait être scratché


(c) JC Carbonel / Modelstories 2010

Je suis parti de cet excellent modèle qui m'a fourni tout le capot moteur et de nombreuses pièces pour les ailes. Comme l'indique le nom des photos, j'étais parti sur l'idée de réaliser un Me P1091 mais il est vite apparu qu'il me faudrait aussi un Me 209 (que je n'avais pas)... Donc j'ai calmé mes ambitions de stretching pour me limiter à ce V55.

J'ai coupé le fuselage du G-10 Revell deux sections derrière le cockpit et j'y ai rabouté (sans difficulté) l'entier fuselage arrière du F (d'origine Italeri je crois)

Cockpit installé j'ai refermé le fuselage avec un segment d'aile (G-10) [A]et de la carte plastique. [B]

Il y a une extension de 1mm en carte plastique à l'avant du capot moteur. [A]. Quand aux goulottes de mitrailleuses elles sont comblées au mastic [B]... Fuselage terminé!

La nouvelle hélice.

Le bossage du cadre gonio se retrouve en double sur le dos du fuselage : on élimine le plus en avant [A].. Les empennages verticaux [B] sont sculptés dans de la carte plastique, tandis que les empennages horizontaux sont réalisés par raboutage de ceux du G avec les extrémités du F ... Il y a un peu de gravure à prévoir...

Les extensions d'ailes sont représentées par empilement de carte plastique comme illustré sur le petit croquis . Ayant oublié que modifier l'angle d'attaque de l'aile extérieure allait augmenter la corde de l'aile j'ai du rajouter une petite barrette d'Evergreen [A]

On voit bien ici la raison de l'extension de la corde. Les ailes extérieures peuvent être prises sur le G mais il faut modifier la forme des saumons (ponçage et regravure de la séparation aile/saumon)

En final mes extensions d'ailes n'étaient pas non plus assez épaisses et j'ai du les recouvrir de carte plastique [A]... Ce qui a permis de renforcer aussi le bord de fuite. Les radiateurs inférieurs ont été découpés sur le G et collés en position.
Le train d'atterrissage est aussi celui du G (celui du F Italeri est affreux).
Après de nombreuses cogitations, j'ai préféré sculpter des bossages de roues de G-6 plutôt qu'utiliser ceux du G-10 (apparemment les roues de diamètre augmenté sont apparues en 1944 alors que le V55 date de 1943)