[accueil] [histoire de la maquette] [documentation] [analyses] [forum] [news & expos] [ webmestre ] [aerostories ] [liens]

>sommaire précédent<

Entex 1/72 Battle of the Planets G1-SP

Entex 1/72 G1-SP de « la Bataille des Planètes » [1978]
.
Un kit Bandai reboité aux USA par Entex et arrivé sur mon établi par la grâce d'un site d'enchères bien connu.
Malheureusement le vendeur indélicat avait omis de préciser que le modèle était monté et de plus avec une verrière endommagée par un excès de colle!

Pas d'autre solution donc que de tout reprendre à zéro en utilisant des pièces du nouveau A/F-18 d'Academy pour améliorer le modèle de base : train d'atterrissage , cockpit , armement et quelques prises d'air ont ainsi été récupérés sur ce kit.

Les décalques ont été fait maison avec l'assistance de participants au forum Hobby Forever qui m'ont trouvé le logo adéquat.

Le résultat  est un modèle sympathique inspiré d'un anime un peu ancien mais qui garde ses fans...et qui de par son aspect assez réaliste s'insère bien dans une collection d'avions futuristes.
Maquette injectée au Japon

© JC Carbonel / Modelstories 2009

La boite et le modèle tels que reçus.

Comme il se doit j'ai commencé par tout démonter...le décape-four est un grand ami dans ces moments-là.
Le joint latéral des deux moitiés de fuselage a été renforcé par l'intérieur. Et malgré cela il a encore fallu poncer vigoureusement pour le faire disparaître!

A : la baignoire du cockpit Academy qui s'adapte parfaitement au kit
B : une découpe a été faite à l'arrière du cockpit par élargissement de celle existant (qui servait à articuler la verrière ouvrante par un montant assez massif)
C: le joint entre la découpe initiale du cockpit et la baignoire a été comblé avec de la carte plastique (on colle des tranches de plus en plus fines jusqu'à ce que le joint soit comblé)

Même chose, vue de l'intérieur. Cettes fois A = carte plastique , B= pièce Academy et C= découpe

J'ai opté pour un schéma de décoration avec marquages basse visibilité mais en conservant la dérive rouge par référence aux couleurs d'origine de l'engin. Le « bec » a été peint en beige « radome ».
L'insigne « Force G » qui m'a été procuré gentiment par l'un des participants du forum Hobby Forever (que je remercie ici) a été retravaillé sous un logiciel de traitement d'image. J'en ai sorti à la fois le grand insigne de dérive (en fait l'ensemble de la dérive est un grand panneau de décalque) et les cocardes , grises à l'extérieur et rouges sur « l'intérieur » de l'aile.

A : obturation d'un trou rectangulaire dont l'usage m'échappe
B : affinage des trappes de train d'origine.(impossible à décoller!)

Le travail sur le pod moteur

A : le joint à faire disparaître
B : grille en chute de photodécoupe
C : petite barette en étiré qui cale la photodécoupe et  éviter de coller celle-ci

Même traitement de l'autre côté.

Fixation des deux demi-fuselage. On emprisonne aussi les ailes basculantes...c'est l'étape la plus délicate….

A : ouverture des tubes des canons. Ces derniers sont réalisés en tube Contrail
B : le joint latéral dont je vous ai déjà dit qu'il était difficile à résorber.
C : des petits détails de « griffes » réalisés en profilé.

Les prises d'air sont peintes au marqueur après finition générale.

A : les trains d'atterrissage ex A/F18
B : les râteliers à bombes ex A/F18

J'ai aussi rajouté des volets baissés (pièces blanches à droite) en carte plastique

Pour détailler l'arrière j'ai trouvé ces pièces en résine au fond de la boite à rabiot.

La maquette est presque terminée. Elle a reçu une couche d'apprêt blanc pour dépister les immperfections (toujours le joint sur le flanc !) tant qu'on peut poncer. Après seulement on rajoute les petits détails genre antennes.

Première peinture avant patine (légère), décalques etc...