[accueil] [histoire de la maquette] [documentation] [analyses] [forum] [news & expos] [ webmestre ] [aerostories ] [liens]

>sommaire précédent<

Pour agrandir les images, cliquez dessus !

MOEBIUS n°902 1/24 Lost In Space Chariot

Moebius n°902 1/24 Lost In Space Chariot [2008]

Ce kit est probablement l'un des plus détaillés produits hors Japon depuis plusieurs dizaines d'années sur un thème Science Fiction.
Attention  car en contrepartie cela implique une complexité peu fréquente dans ce domaine même si la notice tout en couleur aide bien (j'ai quand même oublié quelques pièces intérieures!).
Un point à vérifier lors de l'achat : dans certains kits de la première « fournée », les chenilles souples ont glissé hors de leur sachet et ont attaqué les pièces avoisinantes (châssis et même pour un de mes collègues analystes la verrière ce qui est beaucoup plus gênant ….mais aussi un manque de chance caractérisé car la verrière est elle aussi emballée dans un sachet !)
Les points positifs de ce kit :

  • grappes en sachets séparés
  • Chenilles souples (la seule solution ici car il s'agit de représenter des chenilles de chasse-neige [la base sur laquelle fut construit le véhicule réel] qui n'ont pas de « maillons » marqués comme des chenilles de chars)
  • Verrières très limpides et sans effets déformants
  • Intérieur très détaillé (41 pèces plus les rideaux!)
  • Figurine du robot en 23 pièces
  • Notice détaillée en couleur avec vue éclatée (mais pas de plan de grappes)

Nous avons donc ici un modèle d'une bonne taille (en gros un char Tigre Royal au 1/35) , très détaillé qui n'attend que quelques figurines pour servir de base à un diorama sur le thème « Perdus dans l'Espace » (la série d'Irwin Allen pas le film récent)

Documentation consultée
  • YouTube
  • The Alpha Control Reference Manual
  • Divers Hors série du magazine Starlog

With all best thanks to Moebius for supplying the review kit


© JC Carbonel / Modelstories 2008.

Une boite bien pleine !

L'assemblage du châssis ne pose pas spécialement de difficulté mais il est préférable de bien peindre les roues pour éviter de mauvaises réactions avec les pneus.  Par ailleurs le montage des pneus sur les jantes muscle les doigts !

L'avant est à gauche ...

Attention à ne pas se tromper de sens en montant les chenilles! Je les ai mises dessus/dedans et voici ce qui m'est arrivé après une ou deux semaines...

Voici les chenilles montées dans le bon sens ! Le trait jaune indique le profil correct.

Assemblage de l'intérieur . Naturellement tout est peint avant assemblage.

Gros plan sur le cockpit . Les commandes du vrai « snowcat » sont bien visibles.

Les rideaux sont assemblés par moitiés et peint en aluminium mat.

Les rubans qui les maintiennent ouverts sont repris en bande d'aluminium autocollante.

Les sièges sont installés...avec difficulté … soient ils « flottent » sur les pied unique (et penchent) soient ils ne s'encliquètent pas…
Les creux des rideaux sont repris en gris foncé

L'intérieur presque terminé… n'oubliez pas (comme je l'ai fait) qu'il y a des pièces (poignées , rétroviseurs) à coller à l'intérieur de la verrière.

Les deux fusils placés à l'arrière. Je n'ai pu trouver de référence pour ces armes qui semblent inspirées par le M16

Autre vue avec la face avant du scanner détaillée à la peinture.

La verrière masquée avec de la bande Tamiya et des Post-It

re couche de peinture : l'orange intérieur
2e couche l'alumium extérieur.

En cours de démasquage : comme on le constate la peinture orange s'est infiltrée partout !

Fin de l'affaire : il y a du nettoyage à prévoir ...rien d'irréparable avec un maniement léger du cutter et une couche de Klir

Lorsque la verrière est rapprochée du châssis on note un beau joint bien visible à l'avant (ou à l'arrière , faut choisir)

L'utilisation de P-400 de Prince August permet de rattraper cela.

Le vrai sauveur du projet fut la bande d'aluminium autocollante : découpée en fine bandelettes et polie avec des cotons tiges on obtient une structure de verrière très nette qui contribue à mettre en valeur la transparence des verrières

Seuls les phares principaux sont dotés de vitre...aussi ai-je plongé dans la boite à rabiot pour en trouver d'autres adaptées aux projecteurs orientables fixés sur l'engin.
Il a fallu poncer la fausse vitre bombée moulée avec le corps de la pièce fournie (47 et 58) J'en ai profité pour insérer des réflecteurs en aluminium ménager.

Montage du robot : attention le « bavoir » transparent s'installe par l'intérieur.