[accueil] [histoire de la maquette] [documentation] [analyses] [forum] [news & expos] [ webmestre ] [aerostories ] [liens]

>sommaire précédent<

Pour agrandir les images, cliquez dessus !

Scratch 1/72 Obus Lunaire de Barbicane

Scratch 1/72 Obus Lunaire de Barbicanr [2007]

Ce scratch fut à la fois simple et compliqué. Simple parce que, après avoir réalisé le
Retour de l'Obus Lunaire  j'avais une idée de où trouver la forme pour l'Obus. Mais ce n'était pas la seule difficulté car il fallait prolonger le cône « Kinder » pour obtenir l'Obus complet.  Pour le socle ; un socle issu de ' Apollo CSM + LM Aoshima à la sculpture trop gothique  était parfait pour restituer les illustrations pas très réalistes du livre « Autour de la Lune ». Restait un problème : le cadavre du chien. Dans le roman de Jules Verne , un des deux chiens embarqués dans l'aventure, dénommé Satellite, est tué dans le choc du lancement  et jeté par dessus bord alors que l'Obus est en route pour la Lune. Cette scène n'est pas très réaliste mais l'image de l'Obus accompagné du cadavre de Satellite est devenue emblématique du livre. Donc il me fallait un Satellite. C'est là que surgissaient les problèmes : d'abord il fallait le faire tenir «en orbite » autour de l'Obus. Ceci fut réalisé avec du plastique étiré transparent.  Un autre problème venait de l'illustration originale : le chien y était surdimensionné ...j'ai choisi de garder cette disproportion pour deux raisons : par fidélité envers l'œuvre originale ...et parce que c'était plus simple pour moi !

En conclusion : ce scratch s'est révélé finalement plus simple  à réaliser que je ne l'imaginais à l'origine. C'est un sujet qui serait une bonne introduction pour quiconque voudrait se lancer dans les maquettes inspirées de Jules Verne.

© JC Carbonel/ Modelstories 2007

La base de tout est là : une boite à œufs Kinder !

Pour être sûr d'avoir une structure assez solide j'ai empilé les 6 formes d'œuf  thermoformées avec un jus de colle cyanoacrylate entre chaque.(A) . A la base il y a un disque de carte plastique (B) qui va servir de base sur laquelle construire la partie cylindrique de l'Obus.

A : les emballages Kinder.
B : le disque de carte plastique
C : une double bande de carte plastique fine (0.10)

La partie cylindrique a été constituée de bandes de carte plastique de 0.10 enroulées.

A : découpe du hublot

B : une cale placée sur le disque intérieur sert de socle à la fenêtre ( C)
D : le disque sert de fond à l'Obus
E : un tube Plastruct  sert pour  le hublot lenticulaire de la base.

La fenêtre est constituée de quatre segments de carte plastique avec un buste tiré d'une figurine Preiser. Un fond en papier noir bloque la vision vers l'intérieur.

Dans la plaque de fond une encoche (A) sert à passer le support.
Une vitre C est collée avec de la colle à bois sur la fenêtre et un panneau de protection (ouvert) est matérialisé par un carré de carte plastique épaisse (1mm) (E)

Le support ayant un section en T, des cales matérialisant cette forme (A) sont collées à l'intérieur de l'Obus. Le rebord (B) issu de l'empilement des bandes de carte plastique servira de support au fond.

Le hublot lenticulaire provient d'un très ancien set d'assiettes pour maison de poupée!

Le socle est récupéré sur un kit Apollo et le support est un profilé EMA Plastruct transparent en T

Le support mis en forme à la chaleur d'une bougie et ce pauvre Satellite, découpé dans la carte plastique fine et épaissi avec du P400 de Prince August (Verne dit que çà ressemble à un sac aplati ...là aussi c'est un peu bizarre car il n'y aucun pression pour écraser ce chien qui devrait être aussi volumineux mort que vivant.

Le socle peint en s'inspirant fortement des gravures de l'ouvrage.

Il ne reste plus qu'à peindre l'obus et à coller en position Satellite.