[accueil] [histoire de la maquette] [documentation] [analyses] [forum] [news & expos] [ webmestre ] [aerostories ] [liens]

>sommaire précédent<


Heller Ref 80377 - Revell Ref 04486 - 1/72.Eurocopter EC 145 « ADAC » - 2006.

Pour agrandir les images, cliquez dessus !


Heller (Ref 80377) - Revell (Ref 04486) - 1/72.Eurocopter EC 145 « ADAC » - 2006.
                                     
Heller et Revell sortent simultanément chacun leur reproduction de ce petit hélicoptère de patrouille et de surveillance des autoroutes en Allemagne sous la même livrée de l'ADAC.
Voici donc un comparatif bref et sur le « vif » entre les 2 modèles qui ont été monté en même temps à cette occasion.
                                                           
1/ Aspects des modèles :
Heller :
3 grappes en injecté gris et jaune pour toutes les surfaces externes + une grappe transparente pour les verrières.
Bon moulage et rendus très réalistes et très fins des surfaces rivetées par endroits ainsi que pour les petites pièces comme les diverses antennes et manches à balai par exemple.
3 figurines incluses mais assez basiques et sans expression particulière. Dommage !!
Verrières très limpides mais un peu épaisses avec un léger effet de loupe sur celles des portières latérales.
Planche de décalques bien imprimée en fini semi mat et de bonne qualité graphique.
Notice très claire avec annotations de peinture pour les détails.

Revell : 3 grappes en injecté blanc + grappe transparente pour les verrières.
Moulage très propre avec surfaces gravées en creux. Pas de rivets figurés sur la carlingue. Petites pièces détaillées correctement dont certaines en option pour une version Suisse REGA.
Verrières limpides un peu moins épaisses. Pas de figurines.
Planche de décalques imprimée en brillant de très bonne qualité graphique avec stencils techniques inclus. Insignes et marquages prévus en option pour la livrée Suisse REGA.
Notice bien faite avec annotations de peinture pour les détails.
                                                                                         
2/ Postes intérieurs :
Heller :
Bon niveau de détails des pièces générales pour un intérieur un peu trop dépouillé. L'essentiel est pourtant fourni avec 5 sièges et 1 brancard avec drap et couverture. Manches à balai et palonniers (en 1 pièce) très fins. Sièges (en 1 seule pièce pour chacun) avec harnais gravés en relief à peindre directement.
Décalques de la planche de bord, de la console centrale et de plafonnier du pilote.
                                                                   
Revell : Bon niveau général avec 5 sièges (en 2 parties chacun), 1 brancard sans couverture ni drap mais muni d'une toile tendue. Des boîtiers avec bouteilles situés derrière les sièges pilotes et un appareillage sanitaire à coller sur la paroi gauche de la carlingue.
Manches à balai fins et palonniers fournis en 2 pièces.
Décalques de la planche de bord et de la console centrale du pilote. Pas de plafonnier inclus.
                                                           
3/ Gros œuvre (carlingue) :
Heller :
Possibilité de présenter les portes principales latérales et arrière en position ouverte avec chaque pièce prévue séparément en plastique transparent pour favoriser les opérations de peinture.
Fenêtres latérales à insérer en 1 seul morceau sur l'arrière et vitres portières pilotes fournies séparément.
Le dessous de la carlingue est à ajouter par pièce séparée. Poutre et queue moulées en 1 seule pièce avec les demi carlingues.
Ensemble du plancher et des intérieurs à insérer par l'avant après fermeture des demi coquilles. Système très pratique de collage appréciable.
                                                   
Revell : Portes moulées fermées en 1 seul bloc avec les demi carlingues. La porte cargo droite de l'arrière est munie d'un cloisonnement et les 2 fenêtres sont fournies séparément en pièces transparentes avec un collage laborieux.
Le dessous, moulé avec les jambes de patins d'atterrissage, est à insérer par pièce séparée sous les demi coquilles de la cabine. La poutre arrière et la queue sont prévues avec 2 demi pièces séparées à ajouter ensuite au bloc carlingue.
Le plancher et les intérieurs sont à emprisonner de façon classique entre les demi coquilles. Système un peu bancal pas vraiment pratique.
                                                       
4/ Bloc rotor :
Heller :
Système de 2 coquilles pour le carénage supérieur à emboîter  ensuite sur l'ensemble cabine. Mécanisme du rotor, qui peut tourner sans collage, à emprisonner lors de la fermeture du bloc général.
Tuyères latérales d'évacuation des gaz, fournies par 2 pièces à insérer aux endroits prévus.
Le rotor de queue peut être mobile aussi avec son bloc complet à emboîter en bout de dérive.
Les 4 pales se collent dans chaque tète par simple emprisonnement. Attention toutefois au sens de rotation pour positionner ces 4 pièces du bon coté.
                                                     
Revell : Système identique de demi coquilles pour le carénage avec mécanisme du rotor emprisonné et à fixer ensuite sur le bloc cabine.
Le rotor peut être mobile sans collage.
Tuyères latérales d'évacuation des gaz fournies séparément et à coller par encastrement dans les encoches prévues.
Rotor de queue similaire au modèle Heller, mobile sans colle de l'axe et à emboîter en bout de dérive.
Même système de fixation pour les 4 pales sur chaque tète correspondante.
                                                                       
5/ Trains d'atterrissage :
Heller :
Le bloc tubulaire des patins est fourni en une seule pièce dont les embouts arrière doivent être rétrécis pour cette version spécifique. Ce système est très pratique pour une mise en place directe et rapide sous la carlingue.
                               
Revell : Les jambes courbes sont moulées avec la pièce rectangulaire du dessous de la cabine. Les 2 patins séparés doivent être ajoutés par encoches sur l'ensemble. Système un peu compliqué pour garantir un bon alignement général du train.
                       
6/ Bulle avant et accessoires :
Heller :
Le carénage arrondi du nez avant s'ajuste parfaitement sur la bulle vitrée. Idem pour les essuie glaces et les 2 petites antennes latérales. Une décalque est fournie pour le plafonnier intérieur moulé en transparent et à peindre en noir satiné avant la pose de celle-ci.
Pas de problème non plus pour coller l'ensemble au bloc cabine.
Toutes les mains courantes et antennes diverses sont très fines et complètes. Elles se collent en place à la perfection.
Les 2 grandes antennes et la béquille courbe situées sous la poutre arrière sont moulées avec la demi coquille droite, ce qui peut présenter une certaine difficulté pour le ponçage des joints généraux à cet endroit avec risque de casse de ces pièces assez fragiles.
Le fabricant a prévu le treuil complet en 8 pièces ( !..) très fines à ajouter au dessus de la porte latérale gauche de la cabine principale.
De même est fourni un projecteur (en 3 pièces) optionnel situé à l'avant du patin gauche du train d'atterrissage.
                             
Revell : Même système d'assemblage pour la bulle avant de l'appareil.
Pas de décalque pour le plafonnier du pilote.
Même travail aisé pour fixer les diverses antennes et mains courantes fournies au complet.
Les 2 antennes et la béquille sous la poutre arrière sont prévues en  pièces séparées, ce qui facilite le ponçage des joints à cet endroit sans détériorer ces pièces fines à ajouter.
Un treuil (en 6 pièces) est proposé en option pour la version Suisse REGA uniquement, de même que le projecteur (en 1 seule pièce) sur l'avant du patin gauche.
                                                 
7/ Décoration :
Heller :
La machine est entièrement en jaune vif brillant (Humbrol 69) avec les bords de fenêtres latérales, les trains d'atterrissage, les essuie glaces et diverses petites mains courantes et antennes à peindre en noir satiné (Humbrol 85).
L'extrémité de chaque dérive reçoit le bandeau bleu sombre du drapeau européen fourni en décalque.
L'inscription ADAC est prévue prédécoupée pour faciliter son adhérence sur les portes cargo ouvertes de l'arrière.
Pour finir, la bande fluorescente de type « Dayglo » située sous la carlingue est de teinte correcte et réaliste. Les bandes jaunes d'extrémités des pales du rotor sont fournies en décalques ou proposées à effectuer au pinceau, choix plus pratique.
                                               
Revell : Appareil entièrement en jaune vif brillant (Humbrol 69) avec le train d'atterrissage et autres accessoires divers identiques au modèle Heller, en noir satiné (Humbrol 85).
Les bordures des fenêtres latérales de la cabine sont prévues en décalques mais avec une mise en place à l'assouplissant assez délicate et plutôt contraignante.
Le bleu du drapeau européen des dérives doit être effectué à la peinture (Humbrol 104) puis complétés du cercle étoilé jaune fourni en décalque.
La bande située sous la carlingue qui devrait être en orangé fluorescent de type « Dayglo » est fausse car interprétée en rouge trop vif qui n'a rien à voir avec la réalité.
Pour finir, les extrémités de pales du rotor doivent être peintes en jaune vif (Humbrol 24), aucun décalque n'étant fournie à cet effet.
                                                           
Conclusion :
Après cette rapide comparaison, on peut constater que les 2 modèles possèdent chacun leurs qualités et leurs défauts respectifs. Ces reproductions constituent en tout cas de bonnes bases de travail mais avec une légère préférence de choix pour le modèle Heller pour sa facilité de montage mieux étudiée que son concurrent.
A noter que le fabricant national sort maintenant une boite pour la livrée « Sécurité civile » en rouge et jaune qu'il aurait pu inclure dés le début en option !....
                                                                                 
Montage Heller : Alain Bernhard
Montage Revell : Thibaut Ducrey
Textes : Alain Bernhard.

Remerciements à Heller et Revell pour la fourniture des kits présentés

© A. Bernhard & T. Ducrey / Modelstories 2006